Decouvrir2020-03-27T16:54:05+01:00

A DECOUVRIR AUX ALENTOURS DE L’HOTEL

PALAIS DES ROIS DE MAJORQUE

L’un des exemples les plus remarquables de l’architecture civile et militaire médiévale du Midi de la France.
Il fut édifié en 1276 pour loger la cour de Jacques II de Majorque et témoigne de l’âge d’or de Perpignan, alors capitale de Majorque.

MUSÉE D’ART HYACINTHE RIGAUD

Après sa rénovation et son agrandissement en 2017, les collections présentent un panorama de l’histoire de Perpignan du XVe au XXe siècle.
Les oeuvres de Hyacinthe Rigaud jalonnent la période baroque tandis que l’époque moderne s’articule autour des oeuvres d’Aristide Maillol.
On peut aussi retrouver dans le musée les oeuvres de Pablo Picasso, Raoul Dufy, Jean Lurçat…et plein d’autres artistes que l’on retrouve au fil des salles. Situé rue Mailly, ne manquez pas ce joli musée !

CATHÉDRALE SAINT-JEAN-BAPTISTE

D’abord bâtie sur le plan d’une église en 1324, elle ne fut érigée en cathédrale qu’en 1601.
Elle est caractéristique du gothique méridional, style architectural particulièrement présent en Catalogne aux XIVe et XVe siècles. Sa large nef est unique (80 mètres de hauteur) de sept travées s’ouvrant sur un transept et une vaste abside à sept pans.
Située place Gambetta, elle mérite le coup d’oeil !

LE CASTILLET

Cet édifice qui fut d’abord la porte de la ville, puis une prison, a été bâti à la fin du XIVe siècle pour sa partie principale.
Louis XI y ajouta durant l’occupation française l’actuelle porte Notre-Dame. Il abrite le musée de l’Histoire de la Catalogne Nord.
Accès au sommet possible afin de surplomber le centre historique. 142 marches sont à gravir pour la visite.

CAMPO SANTO

A l’ombre de la cathédrale Saint Jean-Baptiste se trouve le cloître-cimetière Saint Jean, ou Campo Santo.
Sa construction débuta dès le début du XIVe siècle, il se composait de quatres galeries couvertes d’un appentis de bois soutenu par des colonnes à chapiteaux sculptés. On peut aujourd’hui admirer la succession de portiques gothiques en marbre blanc qui ornent le pourtour. Entrée Libre.
Au fond du cloître, se trouve la chapelle funéraire éclairée par les vitraux contemporains très colorés de Shirley Jaffe, associant ainsi art contemporain et architecture médiévale.